Mission humanitaire : comment ça marche ?

Qui n’a pas déjà eu envie de faire ses valises et de partir loin de chez lui, à l’aventure ? À la découverte de nouvelles cultures ou encore pour satisfaire cette envie de se sentir utile, d’aider tout simplement ? Certains organismes, ONG et associations offrent en effet cette possibilité de voyager, d’explorer et d’aider d’autres peuples à travers des missions humanitaires.

Avant de prendre sa décision, il est important de connaître les différents types de missions qui sont proposées ainsi que les conditions à remplir pour y participer.

Participer à une Mission de Service Civique

Elle a une durée comprise entre 6 et 12 mois.

Mission humanitaire comment ça marche

Ces missions sont réservées pour les volontaires de moins de 26 ans.

En effet, pour y participer, certaines conditions doivent être remplies.

Il faut d’une part avoir entre 16 et 25 ans.

D’autre part, il faut avoir la nationalité française ou être ressortissant d’un État membre de l’Espace Économique Européen (EEE).

Ouvertes jusqu’à 30 ans aux personnes en situation de handicap, ces missions se basent sur 9 thématiques différentes (Solidarité, Santé, Éducation pour tous, Culture et Loisirs, Sports, etc.).

Une indemnité est versée au volontaire et une partie des frais de transport est prise en charge.

Devenir volontaire pour le Service Européen

Pour s’engager dans un pays européen ou encore dans certains pays du Maghreb, le Service Volontaire Européen (SVE) offre la possibilité au volontaire dont l’âge est compris entre 18 et 30 ans d’effectuer pendant une durée de 2 à 12 ans des missions dans des domaines assez variés (art, santé, éducation, économie solidaire, etc.).

Pour cela, le volontaire doit résider dans un pays membre de l’Union Européenne ou dans un pays partenaire du programme « Jeunesse et Action ».

Une indemnité est offerte pour la mission et les frais de voyage sont pris en compte, partiellement.

Pour participer aux missions de Volontaire Européen, aucune qualification professionnelle n’est demandée.

Faire du bénévolat sur un chantier humanitaire

Vous avez aussi la possibilité de partir pour une mission de groupe sur un chantier humanitaire.

Ces chantiers rassemblent des bénévoles guidés par des animateurs.

Dans certains cas, aucune limite d’âge n’est requise pour partir en chantier humanitaire, mais généralement il faut avoir au minimum 16 ans.

La durée de la mission est d’environ 2 à 3 semaines.

Les périodes de vacances sont souvent les moments propices pour partir en chantier humanitaire.

Aucun diplôme ni expérience particulière n’est exigé pour participer aux chantiers humanitaires.

Aucune indemnité n’est accordée au bénévole et les frais de voyage sont à sa charge.

Accepter les missions de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Les missions de Volontariat de Solidarité Internationale sont organisées le plus souvent en Afrique, en Asie ou en Amérique latine.

Ouvertes à toutes les nationalités, il faut cependant être majeur et ne pas être lié par un contrat professionnel.

Il s’agit le plus souvent de professionnels diplômés.

La durée des missions est comprise entre 6 mois et 2 ans.

Plusieurs missions peuvent être effectuées pour plusieurs associations, mais il faudra prendre soin de ne pas cumuler une durée totale de 6 ans.

Il bénéficie d’une indemnité mensuelle et sa couverture sociale est prise en charge.

S’engager avec les Nations Unis comme Volontaire

Pour partir en mission comme Volontaire des Nations Unis (VNU), il faut être expérimenté.

Il faut avoir au moins 25 ans et partager les valeurs du programme VNU.

En plus de disposer d’aptitudes en relation avec le programme VNU, une expérience professionnelle de 2 ans ainsi qu’un diplôme d’enseignement technique supérieur sont exigés.

Le français, l’anglais et l’espagnol doivent être maîtrisés aussi bien à l’écrit qu’à l’oral.

Les Volontaires des Nations Unis s’engagent généralement pour une durée de 6 à 12 mois.

Ils bénéficient de plusieurs aides comme les allocations, les frais de voyage, les assurances et les congés.

Quelle que soit la mission choisie, il faut veiller à ce que cela soit en adéquation avec les objectifs personnels recherchés, mais également avec les conditions fixées par la loi.


Articles connexes :

Le Vaccin Covid 19 sera t-il obligatoire pour la santé du monde?

Quelle formation humanitaire en ligne choisir ?