Comment savoir si l’on est stressé ?

S’inquiéter est une chose normale pour l’être humain et cela participe à la réussite de ses actions.

Cependant, lorsque l’inquiétude se transforme en stress, il faut s’en méfier.

Pour y arriver, il faudra reconnaître les symptômes du stress chronique.

Comment savoir si l’on est stressé

Les symptômes physiques

Le stress est accompagné de certaines réactions physiques qui sont ressenties à travers des symptômes tels que :

  • La fatigue constante

Quand une personne est stressée, elle est souvent fatiguée.

Même dans le cas où elle décide de se reposer, il ne se produit aucun changement.

En effet, le stress, lorsqu’il est permanent, il épuise vraiment l’esprit et le corps.

De plus, cet état d’âme plonge dans des réflexions chroniques qui empêchent l’intéressée de dormir paisiblement.

Ainsi, le temps de repos est réduit et la fatigue s’accumule davantage.

Cela crée aussi un mal de tête qui parfois résiste aux comprimés.

  • Les palpitations

Les palpitations font partie des tout premiers symptômes physiologiques du stress.

La pression ressentie entraîne des réactions qui accélèrent le rythme cardiaque.

En effet, le mental est dans un état permanent d’alerte.

C’est ce qui entraîne les palpitations du cœur.

Ces dernières peuvent s’amplifier et entraîner une aggravation des troubles respiratoires ou des maladies cardio-vasculaires.

  • Des perturbations du système digestif

Le stress a aussi un impact sur le système digestif et peut entraîner des nausées, une constipation, des crampes ou un trouble alimentaire.

Ce dérèglement résulte d’une catégorisation du cerveau quant aux organes à prioriser dans les situations de risques.

Les symptômes psychiques

Au-delà des troubles physiques que le stress entraîne, certains symptômes sont d’ordre psychologique.

  • Un sentiment de tension permanent

Les réactions chimiques que le stress entraîne ont une influence sur notre esprit.

La personne stressée ressent constamment de la tension dans l’atmosphère.

Cette pression se vit aussi au moment d’aller se coucher.

Par conséquent, la fatigue est accumulée et le cerveau est en permanente réflexion.

  • Un sentiment d’irritabilité

Lorsqu’on est stressé, on n’est pas du tout calme : il est très souvent impossible de réagir avec amabilité.

Cette irritabilité peut même se constater par le ton qui se hausse contre ses proches parents.

Cela est dû au fait que la personne soit désarmée face à la situation qu’elle affronte.

Ainsi, lorsqu’on lui pose des questions qui la forceront à discourir, elle se voit très irritée.

  • La déprime

En étant stressé, les symptômes physiques sont permanents, ce qui peut conduire l’intéressé à être malheureux.

À la longue, cette condition l’amène à devenir déprimé.

Cette dépression peut même se manifester par des crises de larmes.

Lorsqu’elle n’est pas vite prise en charge, la personne affectée peut adopter des comportements graves comme le suicide.

Avoir du dégoût pour la vie

Lorsque le stress épuise et qu’il entraîne dans la dépression, il arrive qu’on ne trouve plus de plaisir à vivre.

Cela nous amène à vouloir rester seules en tout temps.

Même lorsqu’on désire faire des choses intéressantes qui nous donneront du plaisir, cette humeur maussade resurgit.

  • Perte de confiance en soi

Un autre symptôme psychique du stress est qu’on développe une mésestime de soi.

Lorsqu’une personne est constamment stressée, elle n’est plus très performante dans son quotidien et cela l’amène à ne plus croire en elle.

Les symptômes cognitifs

Le stress se manifeste aussi au niveau cognitif.

Voici quelques signes qui l’accompagnent.

  • L’augmentation des fautes : les manifestations physique et psychique du stress peuvent amener une personne à faire davantage d’erreurs.
  • Le manque de concentration et des troubles de mémoire : être stressé, c’est être constamment préoccupé par tout ce qui nous concerne.Cette prédisposition conduite à ne plus être focalisée sur les tâches que nous accomplissons.

De même, dans le cas où le stress se prolonge, on peut remarquer qu’on a des trous de mémoire.

Cela est dû à l’excès de cortisol qui surcharge le cerveau.

Vous en savez plus sur les symptômes du stress.

Pour y remédier, on vous recommande de vous relaxer en pratiquant certaines activités comme le yoga, la natation, le repos, etc.

À ce sujet, vous pouvez avoir plus d’infos sur sanofi.com.

Un accompagnement par un professionnel serait aussi recommandé lorsque les manifestations conduisent à la dépression.


Articles connexes :

Quelle formation humanitaire en ligne choisir ?