Comment fabriquer un masque soi-même ?

Dans le contexte actuel de crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de coronavirus, porter un masque n’est plus un luxe mais une nécessité.

Toutefois, pour les familles nombreuses, la note peut s’avérer salée en termes de budget à allouer pour l’achat des masques.

Réaliser soi-même des masques pour sa famille s’avère donc bien plus économique.

Comment fabriquer un masque soi-même

Retrouvez dans cet article les différentes étapes pour y arriver.

Choisissez d’abord un modèle et un tissu de qualité

Pour confectionner votre masque et s’il s’agit du premier essai, il est important que vous compreniez d’abord tout le processus de fabrication.

Pour cela, le mieux est de prendre un papier et de dessiner d’abord un modèle.

Ce dernier vous servira d’exemplaire pour la coupe et pour la confection.

Découpez le patron dessiné.

Choisissez ensuite un bon tissu.

Quel que soit le modèle choisi, un masque doit couvrir le nez et descendre jusque sous le menton.

Pour des raisons de santé, privilégiez un tissu en coton qui soit doux et souple pour le visage.

Aussi, avant de se lancer soi-même dans la fabrication d’un masque, vous devez apprêter tout le matériel nécessaire.

Vous avez besoin d’un patron, d’un tissu simple, molleton ou en polaire fine.

Prévoyez aussi une machine à coudre, des ciseaux et des épingles.

D’un autre côté, des élastiques ou des lacets, des chutes de cotons réservées pour la doublure et pour l’extérieur et un fer à repasser seront utiles pour la tâche.

Lancez-vous dans la coupe et assemblez les pièces

La deuxième étape consiste à se lancer dans la coupe.

Pour cela, définissez d’abord les dimensions de votre masque.

De manière générale, découpez à l’envers du tissu deux carrés de 21 x 21 cm.

Laissez une marge de 2,5 cm pour l’élastique et une marge de 1 cm pour la fente.

Superposez ensuite les deux pièces puis épinglez-les l’un sur l’autre pour les accoler.

À l’aide d’une machine, cousez les deux carrés.

Il est également possible de coudre avec la main tout en gardant un centimètre du bord.

Retournez ensuite le tout sur un endroit et à l’aide d’une aiguille, surpiquez l’ensemble.

Pliez la pièce de tissu puis repassez la pliure

À l’aide d’un crayon à papier, notez les plis.

Pour y arriver, en partant du haut d’un côté du carré, procédez à des marquages en respectant un intervalle de 2,5 cm entre les différentes lignes.

Toujours sur le même côté, faites rabattre 2,5 cm à partir de la première ligne de 2,5 cm.

Cette première opération vous permet d’obtenir un pli.

Prenez votre fer à repasser et passer sur le pli afin de bien asseoir la pliure sur la pièce de tissu.

Reprenez le même processus de pli en repartant cette fois-ci du bas du carré.

Vous allez obtenir un rectangle au centre de la pièce.

Procédez enfin à un dernier repassage.

Une deuxième possibilité pour vous retrouver facilement consiste à numéroter les différentes lignes de 1 à 6 en partant du haut du carré.

Pour réaliser le premier pli, vous allez remonter la ligne marquée 3 vers celle marquée 1 et à l’aide du fer à repasser, vous repassez ce premier pli.

Repartez cette fois-ci vers le bas et remontez le marquage 4 vers le 6 puis repassez ce deuxième pli obtenu.

Retournez votre pièce de tissu sur l’envers et puis repliez un ourlet de 0,5 cm en haut et en bas.

Préparez l’élastique et ajoutez-le sur les bords

Après avoir assemblé les deux carrés découpés, coupez 2 élastiques de 20 cm environ chacune.

Pour un petit modèle, prévoyez une coupe de 15 cm.

Pour ajouter les élastiques, fixez leur extrémité dans les ourlets.

Il est préférable de commencer vers le bas.

À l’aide d’une machine à coudre, cousez l’ourlet du bas.

Procédez ainsi pour fixer les extrémités des élastiques pour le haut.

En suivant ces étapes de fabrication, vous obtiendrez un masque utile et très résistant.

À vous de jouer donc !


Articles connexes :

Comment améliorer la santé et la sécurité au travail ?

Comment faire pour s’engager dans l’humanitaire ?